« L’arnaque à la clé usb » revient en Hauts-de-France

Après la constatation de plusieurs cas d‘escroquerie, la gendarmerie du Nord tire la sonnette d’alarme. En effet, « l’arnaque à la clé usb » est de retour après quelques années d’oubli.

Face à cette situation, les forces de l’ordre appellent à la vigilance de la population, car le nombre de victimes augmente de jour en jour. D’ailleurs, un communiqué de prévention a été publié sur la page Facebook officielle du Groupement de gendarmerie départementale du Nord 59.

Le principe de cette arnaque

Le principe de cette arnaque

Récemment de retour dans le nord, « l’arnaque à la clé usb » a fait encore plusieurs victimes. Cette arnaque consiste à piéger des personnes au hasard par le biais d’une clé usb.

Ce petit gadget informatique est souvent placé dans des boîtes aux lettres, ou bien posé dans un endroit public afin de tenter les gens à le prendre et à ouvrir son contenu. C’est justement le piège, car le fait de brancher cette clé usb revient à libérer un virus qui contamine l’ordinateur.

Malgré elle, la victime a donné l’accès à ses données personnelles aux malfaiteurs. Les informations confidentielles telles que les mots de passe, adresses postales ou bien données bancaires seront directement accessibles à des personnes malintentionnées.

Une arnaque bien connue des services

Ce type d’arnaque n’est pas récent, car des événements  similaires ont frappé la région du nord il y a deux ans. Toutefois, les premiers cas remontent à 2016. En fait, « l’arnaque à la clé usb » trouve son origine en Australie, dans une petite ville à proximité de Melbourne.

Plusieurs plaintes ont été déposées avec le même mode opératoire ; c’est-à-dire, une clé usb piégée dans une boîte aux lettres. Suite à cette affaire, la police australienne avait lancé un appel à prudence.

Les malfaiteurs ont bien conscience que la curiosité est un gros défaut de l’Homme. Malheureusement, beaucoup de gens tombent dans le piège. Dans leur page Facebook, la gendarmerie conseille la prudence et invite « à ne pas utiliser de clé USB que vous avez trouvée dans votre boîte aux lettres ou dans un lieu public, ne tentez pas de découvrir ce qu’elle contient, mais détruisez-la ».

Il serait également préférable d’équiper vos ordinateurs avec des antivirus de dernière génération afin de pallier à toutes formes d’attaques virtuelles.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire