Astuce pour différencier son salaire brut du net

salaire brut net

Au moment de son recrutement ou lors des entretiens d’évaluation annuels, le salarié négocie sa rémunération ou ses augmentations en raisonnant en termes de salaire annuel brut. Mais le salaire net qui lui sera versé chaque mois ne représente en fait qu’environ 80 % du salaire brut qui a été fixé par l’employeur.

Les charges sociales

La différence entre le salaire brut et le salaire net est constituée par la part de charges sociales qui est payée par l’employeur et que celui-ci déduit du salaire brut. Pour une personne dont le salaire brut mensuel s’élève à 2000 €, les charges sociales retenues sur le salaire sont calculées ainsi : la contribution sociale généralisée qui est basée sur 97 % du salaire total représente 7,5 % de ce montant, soit 145,50 €. La contribution au remboursement de la dette sociale représente 0,5 % du même montant soit, 9,70 €. La retenue correspondant à la cotisation salariale d’assurance-maladie représente 0,75 % du salaire brut, soit 15 €. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

L’assurance vieillesse

En ce qui concerne l’assurance vieillesse, il faut prendre en compte une retenue de 0,1 % calculée sur le salaire total et une autre retenue de 6,65 % sur la part de rémunération ne dépassant pas 2859 €. Pour un salaire mensuel brut de 2000 €, les charges salariales retenues pour l’assurance-vieillesse totalisent donc 135 €. Enfin, l’employeur prélève 2,4 % (soit 48 €) pour l’assurance-chômage, 60 € pour la retraite complémentaire et 16 € pour l’AGFF si le salarié n’a pas le statut de cadre.

Il en résulte qu’un salarié non cadre dont le salaire mensuel brut s’élève à 2000 € touche un salaire net de 1571 €, soit 78,55 % de son salaire brut.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire