Astuces pour bien isoler sa maison

Pour limiter la facture énergétique, il est important d’investir dans un bon système d’isolation. Quel que soit le type de construction de la maison, il va valoir isoler la toiture, les systèmes d’ouvertures, les murs et les sols. Quelques conseils sur les différentes étapes de la procédure d’isolation.

Isolation de la toiture

Quand il n’est pas bien isolé, le toit provoque à lui seul 30 % de déperdition énergétique. Dans certains cas comme les maisons avec des murs mitoyens, la perte peut atteindre les 50 %. Suivant les dernières normes d’isolation, l’épaisseur minimale est située entre 12 à 15 cm et il est toujours possible de faire plus si le coût respecte toujours le budget attribué. Parmi les solutions qui se posent, vous avez entre autres :

  • L’identification des zones de pertes de chaleur grâce à la thermographie.
  • La rénovation complète de la charpente : certes plus coûteuse, mais permet d’obtenir une isolation de qualité grâce au chevronnage, sous-toiture (anti-humidité) et film pare-vapeur au niveau de la face intérieure. Il y a également les panneaux dits « sandwiches » en préfabriqué qui remplacent aisément les chevrons.
  • Le renforcement de la toiture existante par l’intérieur ou l’extérieur (procédé sarking).
  • L’isolation par le plancher du grenier : chape isolante, faux plafond, film pare-vapeur, etc.
  • L’isolation des toitures plates : isolant et pare-vapeur au-dessus du support de toit pour une « toiture chaude ».

Isolation des portes et fenêtres

Actuellement, le vitrage à haut rendement et le superisolant sont les références en termes de menuiseries extérieures. Pour plus d’efficacité, ils sont doublés d’un revêtement thermoréfléchissant. Toujours est-il qu’il faut toujours bien vérifier la pose des isolants au risque d’investir dans une solution qui va s’affaisser dans le temps.

Isolation des murs

Suivant vos attentes, il existe trois techniques d’isolation des murs. Il y a entre autres l’isolation par l’extérieur, par l’intérieur, ou par l’espace situé entre le mur intérieur et le mur de parement. Mais il faut rappeler que les travaux ne devront être faits qu’après avoir réglé tout problème d’humidité ascensionnelle et d’infiltration.

Isolation du sol

Même si les risques de pertes d’énergies sont minimes au niveau du sol, il existe des situations typiques qui nécessitent une intervention. C’est le cas avec les planchers en contact direct avec le sol qui nécessitent un renforcement de l’épaisseur de l’isolant et des travaux importants. Il y a également les sols avec cave ou vide sanitaire dont l’isolation s’effectue au moyen des panneaux semi-rigides ou une projection d’isolant réalisée par des professionnels qualifiés.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire