Astuces pour une décoration intérieure douce et parfumée

Que ce soit dans une maison à inspiration zen ou une décoration intérieure d’époque, il est souvent agréable de sentir un parfum délicat.Mais parce qu’il s’agit de jouer sur les senteurs et l’odorat, les erreurs ne sont pas loin et il vaut mieux appliquer quelques règles de base pour ne pas étouffer comme nous l’explique la décoratrice de Inside Inspiration dans une interview.

bougies

Toujours bien aérer et miser sur le naturel

Pour assainir l’air d’intérieur, il est conseillé d’ouvrir les fenêtres au matin et recommencer ce geste autant de fois que possible. Et lors des moments d’absence, une fenêtre entre ouverte assurera la circulation de l’air frais.

Même si le marché regorge d’encens, de désodorisants et autres produits chimiques censés améliorer l’air d’intérieur, il vaut mieux opter pour des solutions naturelles. Avec une orange plantée de clous de girofles, vous avez par exemple une pomme d’ambre personnelle et naturelle qui servira à assainir l’air dans toutes les pièces de la maison et faire fuir les mites et autres petites bestioles du placard.

Limiter le taux de pollution dans la maison

Déjà sans l’existence des désodorisants synthétique, l’air d’intérieur est surchargé de polluants comme les composés organiques volatils (COV) et autres allergènes. Pour limiter la pollution de l’air, optez pour les plantes d’intérieur odorantes comme la citronnelle ou l’oranger à installer dans un coin ensoleillé.

Il y a également les astuces de grand-mère comme le fameux sachet de lavande à mettre dans les placards et toutes les pièces de la maison. Et pour les voyageurs, il est possible d’utiliser les encens ramenés du pays du soleil levant, mais toujours veiller à aérer la pièce.

Dans le cas contraire, il existe des bougies « neutres » dans les boutiques spécialisées. Toujours est-il qu’il faut bien aérer le domicile même si ces différentes astuces sont déjà utilisées.

Limiter le taux de polluants

Dans la vie de tous les jours, nous vivons dans une atmosphère saturée de polluants. Pour limiter leur taux de présence dans la maison, il faut éliminer tous les produits susceptibles d’en contenir : les emballages des produits alimentaires du supermarché, les objets neufs en plastiques à aérer à l’extérieur du domicile, peinture fraiche, etc.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire