Quelques conseils pour bien éduquer son enfant

devoir-enfant

Avoir un enfant est un cadeau merveilleux. Cependant, quand il grandit, les rejetons veulent parfois n’en faire qu’à leur tête. Pour éviter que son éducation ne dérape, voici quelques conseils pour vous aider à imposer votre autorité face à votre bout de chou.

Les bases d’une bonne éducation

Sachez que les parents servent de modèle pour leurs enfants. Vous devez donc toujours faire attention aux faits et gestes que vous faites, car votre petit bout est très attentif à tout ce qui l’entoure. En effet, il assimile rapidement tout ce qu’il voit, entend et regarde.

Ensuite pour vous faire comprendre, vous devez parler le langage de l’enfant. Néanmoins, faites attention aux mots que vous employez s’il vous demande quelque chose. Choisissez bien votre langage pour lui donner l’exemple. Vous devez être ferme, utiliser un ton qui impose les limites. Il faut aussi adopter un langage de protection pour qu’il se sente en sécurité auprès de vous. Sans oublier le langage d’acceptation, pour lui donner confiance et valoriser son image.

une-mere-parfaite

Enfin, votre enfant a besoin de beaucoup d’amour et d’attention jusqu’à ce qu’il soit devenu un véritable adulte. Ainsi, réservez un moment dans la semaine pour jouer et passer du temps avec lui/elle, si vous êtes trop pris par le travail. Privilégiez la qualité plutôt que la quantité des moments que vous passez avec votre famille.

Faire respecter les interdits dès son plus jeune âge

Pour éduquer un enfant, vous devez le faire à deux. Les parents doivent rester solidaires et unis face aux possibles caprices du petit. Si vous avez un quelconque désaccord, ne contredisez jamais votre mari ou femme devant l’enfant. Il est important que votre progéniture sente que ses parents se trouvent sur la même longueur d’onde pour qu’il garde des repères bien fixés. Si vous êtes en brouille, mieux vaut discuter en privé loin de son regard.

punition maman

Dès l’âge de 2 ans, votre enfant doit comprendre qu’il ne doit pas frapper les autres. Dès son plus jeune âge, il est important de lui inculquer le respect d’autrui. Il faut également lui apprendre qu’il ne peut pas disposer de ce que les autres enfants possèdent. Il doit aussi comprendre qu’il est l’enfant dans la maison, et non le mari ou la femme de son père ou de sa mère. Dans le cas contraire, cela pourrait inciter le fantasme d’inceste chez lui.

Vous devez inculquer au moins ses trois interdits à votre tout-petit. À noter cependant que le fait de tout interdire est à la fois destructeur et contre-productif. C’est à vous de déterminer le pour et le contre de chaque situation et lui expliquer de manière à la fois claire, douce et autoritaire.

Les punitions qu’il faut choisir

Que votre enfant refuse d’obtempérer, il faut parfois le punir pour qu’il comprenne vraiment la gravité de ses fautes. N’hésitez pas à lui montrer que vous êtes là et prêt à faire respecter les interdits que vous imposez. S’il n’obéit pas, vous avez le droit de montrer votre colère. Évitez les explications sans fin et agissez en donnant une punition adéquate.

punition-enfant

Choisissez des sanctions simples, mais qui l’embêtent et l’ennuient vraiment. Il faut que la punition soit adaptée à la faute qu’il a commise, ni trop sévère, ni pas assez. Vous pouvez lui dire « d’aller dans sa chambre » ou « d’aller au coin ». Il est important que vous teniez votre sanction jusqu’à la fin et qu’elle soit légitime. Si vous vous sentez mal à l’aise en imposant votre autorité, il sentira qu’il y a une échappatoire. Au cas où votre enfant ne respecte toujours pas les règles et désobéit en permanence, prenez le temps de parler en tête-à-tête avec lui. Sachez qu’un enfant qui enfreint souvent les règles sent des fissures dans les barrières que ses parents ont dressées. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un spécialiste en psychologie de l’enfant.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire