Nantes et Rennes sur le podium des villes où vivre et investir

En février dernier, le média l’Express Emploi dévoilait son “Palmarès 2018 des villes où il fait bon vivre et travailler”. Si Rennes se démarque cette année pour ce qui est de la qualité de vie, c’est Nantes qui sort vainqueur concernant le marché de l’emploi.

Ces villes de l’Ouest, à la tête de véritables métropoles, ont l’avantage de conserver les attraits d’un lieu de vie “à taille humaine” et des prix immobiliers plus raisonnables que ceux affichés dans d’autres agglomérations comme Paris ou Bordeaux.

Que vous soyez locataire ou propriétaire, découvrez les atouts immobiliers de ces deux capitales régionales.

Des loyers abordables

L’Observatoire des Loyers – organisme agréé par le ministère de la Cohésion des territoires – nous informe que le loyer médian à Nantes en 2016 est de 10.7€ du mètre carré tandis qu’il est de 10.4€ du mètre carré à Rennes.

prix immobilier

La capitale bretonne est, à ce titre la 3ème métropole la moins onéreuse de France, derrière Strasbourg et Brest. Le montant des loyers connaît évidemment des variations importantes en fonction des quartiers.

En périphérie de Nantes, la première couronne de l’agglomération affiche un loyer médian de 10.2€ du mètre carré (Saint-Herblain) tandis que la médiane des loyers de la deuxième couronne est de 9.5€ par mètre carré (Bouaye).

Pour un logement de 50m² situé à Nantes intramuros votre loyer sera compris entre 530€ et 575€ par mois.
Si vous souhaitez emménager dans une commune de première couronne comme Orvault ou Carquefou, votre loyer ne doit pas dépasser les 510€ par mois.
En deuxième couronne de l’agglomération nantaise, vous pouvez considérer qu’un loyer de 475€ par mois est un loyer mesuré (Couëron, Mauves-sur-Loire, etc).

Pour ce qui est de Rennes, les quartiers périphériques (Le Blosne, Bréquigny, etc) affichent un loyer médian de 10.1€ du mètre carré et les “communes pôles” comme Betton ou Pacé présentent un loyer médian de 9.1€ du mètre carré.

Ces données concernent uniquement le marché locatif. Aussi, il est utile de faire un focus sur les particularités du marché immobilier du neuf dans le cadre d’un achat immobilier.

Le marché du neuf en plein essor en Loire-Atlantique

Selon les données communiquées par la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), le prix de vente moyen sur le marché immobilier du neuf dans la région des Pays de la Loire(région de Nantes) a évolué à la hausse entre le quatrième trimestre 2016 et le quatrième trimestre 2017, pour atteindre 3.708€ du mètre carré habitable. C’est 3% de plus qu’au 4ème trimestre 2016.

immobilier neuf Loire-Atlantique

À Nantes Métropole plus particulièrement, les prix de vente au mètre carré ont connu une hausse de 6.5%, passant de 3.686€ en 2016 à 3.926€ du mètre carré en 2017. Aussi, un acheteur devra dépenser 196.300€ pour devenir propriétaire d’un logement neuf de 50m² situé dans la métropole nantaise.

Cependant, ce montant s’applique aux achats en résidence principale et ne tient donc pas compte de l’économie d’impôt octroyée dans le cadre d’un investissement locatif de type Pinel, ni des loyers perçus mensuellement dans le cadre d’un tel dispositif.

En effet, la loi Pinel, a été maintenue en 2018 et jusqu’en 2021 après un long bras de fer entre Emmanuel Macron et Jacques Mézard : elle est en ainsi vigueur dans de nombreuses villes de Loire-Atlantique. Ce mécanisme d’incitation à l’achat sur le marché du neuf peut vous permettre une réduction fiscale atteignant les 63.000€ sur 12 ans, soit 5.250€ économisés par an sur vos impôts.

La ville de Nantes se situe en zone B1 du dispositif tandis qu’une ville périphérique comme Pontchâteau répondra aux critères de la zone B2. Les zones Pinel à Nantes permettent au propriétaire-bailleur de fixer un loyer maximum légal dans le cadre de la loi Pinel. Pour exemple, dans les villes des Nantes, La Chapelle-sur-Erdre, Orvault ou encore Bouguenais (zone B1), le loyer mensuel maximum prévu par la loi Pinel est de 10.07€ du mètre carré. Un investisseur devra respecter ce plafond s’il souhaite profiter des avantages du dispositif de défiscalisation.

La FPI n’a communiqué aucune donnée pour la région Bretagne concernant l’état du marché immobilier neuf au 4ème trimestre 2017.

Des taux de crédit engageants

investir dans l'immobilier à Nantes

D’octobre 2017 à février 2018, les taux moyens d’emprunt n’ont eu de cesse de décroître, selon les données du professionnel du courtage de prêt Meilleurtaux.com.

Fin février dernier, un emprunteur pouvait obtenir un prêt immobilier au taux de 1.25% sur 20 ans. Ce pourcentage, qui définit le montant des intérêts de l’emprunt, est en baisse de près de 0.4% par rapport à février 2017.

Par voie de conséquence, pour un emprunt immobilier de 216.633€ (somme moyenne empruntée en 2017 selon Meilleurtaux.com), un potentiel acquéreur économise la somme de 1.807€ en 2018 par rapport à un achat réalisé en 2017.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire