Les conséquences négatives de la position W chez les enfants

Entre 6 à 12 mois, un enfant commence à s’asseoir correctement. Avec le temps, il peut adopter de mauvaises habitudes pour se mettre à l’aise. Il pourrait mettre les jambes repliées en arrière. Si vous constatez cela, réinstallez-le autrement avec la bonne posture.

Nous allons vous expliquer dans cet article les dangers de la position W sur la croissance des gamins.

Qu’est-ce que la position W ?

position W

La position W est l’une des huit postures assises que l’être humain peut adopter. Elle est très pratique pour les enfants et les bébés, notamment quand ils jouent. Inconsciemment, ces derniers s’assoient en repliant les jambes vers l’arrière. Ce geste émerveille souvent les parents alors qu’au contraire, il freine l’apprentissage de la coordination et la croissance du corps.

Cette position est extrêmement dangereuse pour les bébés, car elle engendre plusieurs troubles orthopédiques. Votre enfant pourrait avoir du mal à se déplacer, saisir un objet qui se trouve un peu plus loin de lui. Bref, la rotation du tronc devient inactive.

Au long terme, cette posture entraîne encore plusieurs conséquences néfastes.

Les parties du corps affectées

problème de croissance

Dès son plus jeune âge, l’enfant travaille la rotation de son tronc. Cela lui permet de maintenir son équilibre, mais aussi de stimuler son cerveau. Il développe petit à petit les actions et réflexes de coordination motrice. Ce sont des mouvements indispensables pour réaliser certaines activités manuelles à savoir l’écriture, le découpage…

Or en s’installant dans la position W, votre gamin ne pourra pas bouger son torse correctement. Il sera obligé de tirer sur la colonne vertébrale pour atteindre ses jouets. À long terme, cela engendre des complications au niveau de son dos. Les muscles dorsaux aussi ne se développent pas normalement.

La position W exerce une importante pression sur les genoux et les hanches. Il peut y avoir des douleurs, des contractures, des luxations ainsi qu’un raccourcissement musculaire. À cause de ce placement, les jambes perdent toutes leurs tonicités musculaires.

Au fil du temps, la marche se déforme et le « syndrome des jambes en X » s’établit : les pieds sont tournés vers l’intérieur et compense la mauvaise posture du corps.

Comment empêcher un enfant de se mettre en position W ?

assister son enfant

La première action à faire pour détourner cette mauvaise habitude est de s’assoir à côté de votre enfant lorsqu’il joue. De cette manière, il pourra imiter naturellement votre posture. Guidez petit à petit la position de ses jambes et de ses pieds.

Pour faciliter le redressement de votre petit bout, installez le bien adossé contre le mur. Vous pouvez aussi utiliser un coussin en le plaçant sous ses fesses. Cela permet d’alléger l’extenseur du tronc.

Pour l’encourager, donnez des drôles de noms à chaque position. Ainsi, il prendra cela comme une sorte de jeu amusant.

Essayez d’initier votre petit à une activité physique régulière comme monter à vélo, rouler sur des rollers ou inscrivez-le simplement dans un cours de sport scolaire. Ces exercices collectifs maintiendront votre enfant en pleine forme et en bonne santé.

Si vous avez du mal à le dresser, demandez l’aide d’un médecin spécialiste. Il pourra vous indiquer les méthodes efficaces à employer pour encourager votre enfant à adopter la bonne posture quand il s’assoit.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire