Une nouvelle astuce : les associations de troc de vêtement

Ce phénomène se développe de plus en plus tant le système est simple et certaines associations en ont fait leur but en permettant aux personnes d’échanger librement et surtout facilement les différents articles proposés à l’échange.

Un échange de qualité

L’intérêt de ces associations est qu’elles vont en premier lieu faire une première sélection des produits proposés en écartant ceux qui ne conviennent pas parce qu’ils sont abîmés ou usés. L’association ne va donc garder que les articles qui sont en bon état. Ceci est une première garantie pour les personnes qui utilisent ce moyen.

De plus, le fait qu’une association soit implantée et rende ce type de services permet d’avoir un lieu de collecte fixe. En effet, bien souvent, les personnes ne savent pas où déposer leurs affaires pour pouvoir profiter de cette nouvelle forme d’échange de vêtements particulièrement intéressante.

Les membres mettent donc tout en commun et ceci constitue une offre beaucoup plus large que si les échanges se réalisaient dans le cadre d’un échange entre amis. De plus, les différents contrôles effectués pour les échanges rassurent de nombreuses personnes qui peuvent hésiter à utiliser le troc de vêtements car elles ne savent pas que faire en cas de litige. Le problème ne se pose donc pas dans ce cas de figure.

Des initiatives intéressantes

Afin de faire connaître l’association et ses possibilités, certaines n’hésitent pas à organiser des défilés de mode autour de cette thématique. Ceci permet de mettre en place une manifestation agréable qui permet de prouver que le troc peut concerner de nombreux habits de mode contrairement aux idées reçues qui pensent que seuls de vieux vêtements peuvent être obtenus par ce biais.

D’autre part, pour les personnes qui souhaiteraient obtenir des vêtements en utilisant l’échange mais ne possèdent pour leur part aucun vêtement satisfaisant à proposer peuvent néanmoins y accéder par le biais des SEL. Il s’agit alors de rendre un service à une personne et de collecter des points suffisants pour soi-même bénéficier par la suite d’un service personnel qui peut donc être d’acquérir de nouveaux habits.

Le troc est donc désormais une façon de consommer en marge de la consommation de masse et tous ceux qui développent des initiatives différentes se rendent bien compte du succès qu’ils rencontrent. En effet, les personnes qui visitent leurs centres sont de plus en plus nombreuses sans pour autant avoir de soucis financiers mais séduites par la formule.

Postez votre commentaire +

2 commentaires

  1. morgane@villa vacances Côtes d'Azur

    effectivement, c’est une manière de tirer profit des habits pas nécessairement usés mais dont on ne se sert plus. La mode évolue tellement vite, et pour les fashion victimes, c’est un super bon plan !

  2. Adrien

    L’association ne va donc garder que les articles qui sont en bon état.

Postez votre commentaire