Comment poser sa pergola bioclimatique ?

Toute installation d’une pergola bioclimatique dans un jardin relève d’une décision importante pour qu’elle soit prise à la légère. Compte tenu de son coût et de la dangerosité qu’elle peut représenter pour les occupants au cours d’une intempérie, la pose nécessite, au préalable, certaines précautions. La maîtrise des étapes de la pose est nécessaire si l’on opte soi-même pour la préparation dans le but, surtout, de réduire le coût.

Faut-il avoir une autorisation pour la pose d’une pergola bioclimatique ?

astuces-atous-org-comment-poserpergolaQuel que soit le type de pergola (autoportante et murale) que vous voulez poser, il faut savoir que vous aurez besoin de faire quelques démarches. La première est celle qui consiste à savoir si la commune de votre localité autorise la construction d’un tel aménagement. Ce qui est certain, si vous vous situez dans une zone de monument classé, une autorisation est requise. Les pergolas murales ont cependant une particularité : elles sont indépendantes et de ce fait, elles modifient l’aspect extérieur du logement.

Cette construction à part est un aspect très important qui singularise ce type de pergola bioclimatique. Le dépôt d’une déclaration à la mairie devient alors obligatoire et un permis de construire vous sera remis dans le cas où la surface est supérieure ou égale à 20 mètres carrés. Le défaut d’une demande de ce permis entraînera une infraction de 1200 à 300.000 euros selon les cas.

La préparation pour une pose de pergola bioclimatique

Cette étape est généralement conseillée par plusieurs experts dans le but de limiter le coût de la pose. Avant l’arrivée des professionnels, chacun doit veiller à la préparation qui est facile à réaliser. Elle consiste à monter la structure qui portera la pergola avec ses poteaux, son moteur et ses lames orientables.

Cette structure est constituée essentiellement des bétons qui seront destinés à porter les poteaux. La mise à la disposition des experts d’un raccordement électrique est nécessaire si vous avez choisi une pergola bioclimatique télécommandée. Cet oubli oblige parfois les techniciens de la pose à arrêter les travaux pour réfléchir au raccordement sur le chantier. Cela pourra de facto entraîner une autre expertise qui peut aboutir à des frais supplémentaires.

L’étape du diagnostic est aussi nécessaire avant l’arrivée des experts

vv-artdesign-com-pergola-bioclimatique-designPour être fixé sur le budget nécessaire pour la pose d’une pergola, un devis est toujours l’étape obligatoire. Ce diagnostic est constitué de l’étude technique qui déterminera, en fonction des caractéristiques de la pergola choisie, la quantité et la qualité du matériel exigé. Cette étape ne sera pas nécessaire si vous avez choisi une pergola bioclimatique en kit (plus d’informations ici).

Ce sont des pergolas aux dimensions standard et déjà conçues pour une éventuelle pose. Les pergolas personnalisées sont donc celles qui possèdent des caractéristiques particulières et qui sont montées en fonction des goûts spécifiques de chaque client. N’hésitez donc pas à solliciter des experts au moment de procéder à votre diagnostic.

L’installation proprement dite et la réception de l’ouvrage

Cette étape est plus facile à réaliser lorsque le système de raccordement électrique est déjà disponible pour alimenter le moteur. C’est une étape strictement obligatoire si l’on opte pour une pergola à lames orientables qui ne fonctionne qu’avec un moteur alimenté par un courant électrique. Le mouvement des lames dépend de l’électricité. D’où son appellation de lames qui s’orientent en fonction des directions du soleil, de la pluie ou du vent.

La mise en marche du moteur est automatiquement suivie de la programmation de la télécommande sans oublier le paramétrage de la station météorologique intégrée. Ces deux techniques permettent aux lames de s’ouvrir ou de se fermer en fonction du climat grâce à un capteur.

La finition s’accompagne toujours d’un test de fonctionnement efficace de la pergola nouvellement installée. N’oubliez surtout pas de réclamer votre procès verbal d’installation chez votre installateur.

Postez votre commentaire +

Aucune réaction

Postez votre commentaire